Brebis et lamas

Des brebis et des agneaux d’alpage

 

De race Mérinos d’Arles, les brebis passent l’hiver en bergerie à la ferme.

La période des agnelages s’étale de mi-mars à fin avril.

Petit agneau

La tonte se fait début mai puis le troupeau pâture les prairies de la ferme.

La transhumance a lieu autour du 20 juin (sur samedi-dimanche et lundi, à pied, soit 39 kms) pour monter les brebis et les agneaux dans la vallée du Vénéon.

L’alpage est constitué par deux vallons d’altitude : le vallon du Soreiller et le vallon d’en bas, de 2200m à 3000 m d’altitude ; les bêtes pâturent librement tout l’été.

Fin septembre, la désalpe consiste à récupérer les animaux dans l’alpage et les redescendre à la ferme.

Jusqu’alors, seule la difficulté géographique de l’alpage a protégée les bêtes des loups, mais jusqu’à quand ?

A l’automne, les animaux pâturent l’herbe disponible sur la ferme et les agneaux sont vendus aux particuliers à partir de mi-octobre.

Ce sont des « Agneaux d’Alpage », qui n’ont mangé que de l’herbe ; ils ne sont pas engraissés.

Ils sont abattus et découpés à l’abattoir de Bourg d’Oisans et livrés directement à la ferme ou à Grenoble.

Les brebis et les agneaux ont l’appellation Agriculture Biologique.

Ils sont vendus au prix de 12,5 €/kg (agneau découpé entier ou demi-agneau).

Troupeau de brebis en alpage, vue sur l'Aiguille de la Dibona
Troupeau dans l’alpage du Soreiller, sous l’Aiguille de la Dibona

Les lamas

Suite à une attaque de loups à la ferme en octobre 2015, j’ai dû protéger mes ovins sur l’exploitation. J’ai réalisé des parcs de nuits anti-loups (grillages de 2m de haut et enterrés au sol associés à des fils électrifiés) pour les faire dormir en sécurité.

Je ne voulais pas prendre de gros chien de protection. Il me fallait donc trouver un « patou herbivore » : j’ai choisi le lama. C’est une mesure de dissuasion « anti-loup » : il s’entend bien avec les moutons et il n’a pas peur des chiens.

Galette, Caramel et AbèS (Au Beurre Salé) veillent donc au bon sommeil des moutons qui restent sur la ferme l’été.

Ils sont curieux, peuvent parfois cracher mais sont la plupart du temps adorables !

Deux lamas dans la bergerie
La maman lama, Galette , et son fils, AbèS, dans la bergerie

 

Lama dans un champ
Monsieur Caramel

 

Fermer le menu

[contact-form-7 id= »298″ title= »Contact form »]